Etre rappelé

Vous souhaitez être rappelé ?

Remplissez ce formulaire et notre équipe vous rappellera aux horaires de votre choix. (Les champs signalés par un astérisque* sont obligatoires)

Civilité*

  • Madame
  • Monsieur
!Veuillez selectionner une valeur
!Veuillez remplir ce champs
!Veuillez remplir ce champs
!Format de numéro du téléphone incorrect
!Adresse email incorrect

Jours de votre choix

  • mardi25

  • mercredi26

  • jeudi27

  • vendredi28

  • lundi01

Plage horaire

  • 08h - 10h
  • 10h - 12h
  • 12h - 14h
  • 14h - 16h
  • 16h - 18h

Votre demande a bien été prise en compte.

Etre rappelé

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent

La rencontre des référents de la prépa digitale

Interview croisée

«Les matières enseignées tiennent compte des besoins des entreprises pour permettre aux étudiants d'acquérir les compétences recherchées sur le marché de l'emploi. »


Sandrine Lavandier, Thierry Tranchina, Fabio SoaresCommunication, webdesign, community management, UX design, motion design, développement Web, constitution de portfolio, cours d'anglais... la prépa digitale, année préparatoire de mise à niveau dédiée au numérique, a été conçue et lancée en octobre 2017 par Sandrine Lavandier, Fabio Soares et Thierry Tranchina, référents respectifs des filières communication, création et développement Web de l'école. Sa force : très opérationnelle, cette prépa est orientée projet et permet d'acquérir une méthodologie essentielle pour le monde professionnel. Ils vous dressent le bilan de cette année. Interview croisée.

Comment se passe la prépa digitale au sein de L’École Multimédia ?

Fabio Soares :
Cette année préparatoire a été conçue pour les bacheliers, désireux d'apprendre les fondamentaux du développement Web, de la communication et de la création digitales ainsi que les bases techniques indispensables leur permettant de mettre en avant leur sens de l'innovation.

Sandrine Lavandier :
La prépa digitale est un tronc commun des filières communication, création et développement Web. Elle permet aux étudiants de découvrir les différents métiers du digital pour mieux les préparer à l'un des Bachelors de chargé de communication digitale, de graphiste-UI designer ou de développeur front-end, à travers des projets pratiques et réels. La prépa est basée sur une pédagogie à forte valeur ajoutée qui privilégie la réalisation de cas concrets (2/3 du temps passé), complétée par la transmission des fondamentaux, des techniques et de la terminologie (1/3 temps).

Thierry Tranchina :
L'objectif de la prépa est de développer ses soft skills (ou compétences douces) afin de mieux travailler en équipe, d'apprendre à écouter les autres et d'aiguiser sa curiosité.

Sandrine Lavandier :
L'évaluation porte sur le travail continu, les projets individuels ou collectifs présentés devant un jury d'experts et les sujets de fin d'année. Cette année, un escape game clôtura la session. Les étudiants auront 6 semaines pour créer un jeu d'évasion grandeur nature. Les groupes de 3 ou 5 personnes ont été constitués en fonction des compétences et des envies de chacun (développement Web, graphisme et communication). Par ailleurs, ils réalisent une enquête métier ou un stage, favorisant le réseautage professionnel. Au cours de ces activités, les élèves prennent ainsi conscience des compétences qu'ils ont acquises tout au long de l'année.

Au niveau de l'accueil des étudiants et du programme proposé, existe-t-il des spécificités ?

Sandrine Lavandier : Après une matinée de présentation de l'école et de la formation par la directrice communication et développement ainsi que la coordinatrice pédagogique, les étudiants apprennent à se connaître au travers d'ateliers de type « Team bulding », avant d’aborder le programme de communication, de création digitales et de développement Web.

Fabio Soares :
Le Pecha kucha (présentation orale de 6 minutes et 40 secondes où les élèves commentent 20 diapositives à partir d'un thème tiré au sort) est un exercice très apprécié par les élèves.

Thierry Tranchina : Nous sommes contents du retour fait par les étudiants. Aujourd'hui, près de 90 % d'entre eux poursuivent leurs études au sein de l'école.

Quelles matières importantes enseignez-vous ?

Thierry Tranchina :
Orienté 100% pro, les matières enseignées tiennent compte des besoins des entreprises pour permettre aux étudiants de la prépa d'acquérir les compétences recherchées sur le marché de l'emploi. Entre les conférences professionnelles sur les thématiques liées au digital ou à la culture Web et les workshops, les élèves reçoivent les meilleures clefs pour comprendre et appréhender leur futur environnement professionnel. Cette formation répond également à un besoin des candidats qui étaient indécis, voire désorientés sur le choix de leur avenir professionnel mais désireux d'acquérir une culture digitale. Grâce aux projets réalisés, les étudiants sortent de leur zone de confort et apprennent à s'adapter aux contraintes que peuvent rencontrer des professionnels en exercice. Création d'application «inutile mais fun», création du jeu vidéo lors de la game week. Ludiques, ces expériences offrent aux élèves une mise en application de leurs connaissances, tout en s'amusant.

Sandrine Lavandier :
Chacun de nous transmet les bases dans leur domaine de compétence. Pour ma part, j'enseigne le marketing digital, la communication digitale et le e-commerce. Thierry enseigne le développement multimédia, les outils Web, les applications mobiles et la réalité virtuelle. Et Fabio inculque les connaissances liées à la conception graphique et visuelle, la direction artistique et le motion design.

Fabio Soares :
Cependant, nous nous attachons à développer des compétences transversales aux métiers du numérique comme la typographie, le code et la stratégie de communication etc.

Pourquoi avoir opéré une refonte de la maquette pédagogique l’année dernière ?


Fabio Soares :
Nous avons constaté que les étudiants ne savaient pas travailler en équipe. Et c'est une grave lacune dans le milieu du digital. Savoir faire une présentation devant un client est également primordial. Mettre en avant les synergies des services pour mener à bien un projet, c'est ce que nous nous évertuons à enseigner aux élèves.

Thierry Tranchina :
Fort de ce constat, l'équipe a retravaillé le contenu des programmes en s’axant sur la méthodologie, les outils techniques et le savoir - être : apprendre à travailler en équipe et apprendre à développer son réseau d'étudiants et de professionnels.

À quel profil est-elle ouverte ?

Thierry Tranchina :
Pas de profil type pour intégrer la prépa digitale mais motivation et curiosité sont les clefs de la réussite. L'appétence pour le digital est un plus !

Sandrine Lavandier :
Nous défendons la diversité car venir d'horizons différents favorise l'enrichissement mutuel entre l'équipe pédagogique et les élèves.

Quelles sont les nouveautés pour la rentrée 2018 ?


Sandrine Lavandier :
Outre les ajustements liés au besoin du marché de l'emploi ou des entreprises, nous avons mis en place la réalisation d'un stage de fin d'année. Sur la base du principe que « l'apprenant acquière en faisant », les étudiants prennent ainsi confiance dans leurs capacités et s'ancrent dans la réalité du milieu professionnel.

Quelles seront les compétences incontournables à posséder dans le digital ?

Fabio Soares :
Les sociétés ne recherchent pas uniquement des compétences. Elles recherchent également des personnalités qui enrichiront la culture de l'entreprise.

Sandrine Lavandier :
Les compétences demandées sont nombreuses. Être curieux, agile (ou démontrer une faculté d'adaptation), être proactif et posséder une bonne dose d'empathie sont essentiels dans le digital.

Thierry Tranchina :
Je complèterai par être organisé, effectuer une présentation client de qualité, avoir une expression orale fluide et savoir travailler en équipe.

Quel est le rôle de la prépa dans leur acquisition ?


Fabio Soares :
Au sein de L'École Multimédia, nous ne formatons pas les élèves. Nous aimons cultiver leurs différences et nous les aidons à se révéler ! Épanouissements garantis (rires).

Pourquoi suivre la prépa digitale à L’École Multimédia ?

Réponse collégiale :
Pour tout ça !

Vers quelles filières les étudiants peuvent-ils poursuivre leurs études ?

Sandrine Lavandier :
À l'issue de l'année préparatoire, les étudiants peuvent s'orienter en communication, en création ou en développement Web . Aujourd'hui, ils ne sont plus perdus et indécis sur leur choix professionnel. La filière création, communication ou développement Web leur ouvre les bras !

Si vous aviez 3 conseils à donner aux étudiants qui souhaitent l’intégrer, quels seraient-ils ?

Thierry Tranchina :
Nous n'avons pas de conseil à leur donner. Nous souhaitons qu'ils restent comme ils sont.

Petit message aux futurs étudiants de la prépa digitale :
« Si toi aussi tu es passionné(e) de digital, viens comme tu es à L'École Multimédia ! »

En savoir plus