fbpx
L'École Multimédia | Formations digitales à la portée de tous

Jean-Marie Cléry

la passion du code et de la transmission

Jean-Marie Cléry est professeur Front-end au sein des formations de la filière développement Web et mobile, Data. Entretien avec un passionné de code qui aime transmettre ses connaissances et faire grandir les étudiants.

Parlez-nous de votre parcours

Le bac en poche, j’ai validé un DUT service et réseaux de communication. J’ai poursuivi par une licence professionnelle durant laquelle j’étais en alternance dans une agence Web. Suite à un bref passage dans un master qui ne me convenait pas, j’ai bifurqué vers une école axée jeux vidéo. Une fois dans la vie professionnelle, j’ai exercé en tant que développeur freelance.

Comment avez-vous découvert le code ?

À l’origine, le code est vraiment une passion. J’ai été initié pendant mon année de seconde. Pour la petite histoire, c’est un professeur de MPI (mesure physique informatique) qui nous avait conseillé de nous intéresser à Quick basic, un très vieux langage de programmation facile d’utilisation. Ça m’a permis de découvrir qu’en écrivant des lignes de codes, je pouvais avoir des résultats sur l’écran. Ça a été le déclic. Je me suis beaucoup intéressé à la programmation informatique. De fil en aiguille, j’ai commencé à créer mes premiers sites Internet.

À quel âge avez-vous créé votre premier site Internet ?

À seize ans, mais on parlait plutôt de page Web à l’époque. Ensuite j’ai découvert le Site du zéro, qui s’appelle aujourd’hui : Open Classroom. C’était une communauté qui fournissait des tutoriels pour apprendre à créer des sites Web. J’ai trouvé un tutoriel entier pour apprendre le HTML/CSS (langage informatique qui permet de développer des sites Internet) et je l’ai avalé en entier. Puis j’ai aussi suivi le tutoriel PHP pour faire des espacements dans des sites dynamiques. Les stages en agence et ma formation m’ont permis de me perfectionner.

Qu’appréciez-vous dans le métier de formateur ?

J’aime beaucoup partager et ça me permet aussi de consolider mes acquis.
Transmettre est une démarche très enrichissante. Ce que j’aime, c’est donner aux étudiants les moyens de progresser et de voir leur évolution. Par exemple, avec la prépa informatique multimédia et la prépa art et multimédia, nous organisons la Games week de l’école. En l’espace de deux semaines, les étudiants créent leurs propres jeux vidéo. C’est une satisfaction de voir que ce projet leur a beaucoup plu.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs développeurs ?

Tout est une question de volonté, de curiosité et d’investissement personnel qui sont les clefs de la réussite.
L’apprentissage du cours est l’épine dorsale de la formation mais ça ne dispense pas les étudiants de s’investir à côté. À Paris, il y a beaucoup de conférences pour rencontrer des acteurs du numérique, apprendre des choses et s’ouvrir à la communauté. Il faut en profiter.

La vie de l'école

Certification Qualiopi

L’École Multimédia a obtenu la Certification Qualiopi

Manon Oger

En route pour le mastère Développeur full stack big data