Etre rappelé

Vous souhaitez être rappelé ?

Remplissez ce formulaire et notre équipe vous rappellera aux horaires de votre choix. (Les champs signalés par un astérisque* sont obligatoires)

Civilité *

  • Madame
  • Monsieur
!Veuillez selectionner une valeur
!Veuillez remplir ce champs
!Veuillez remplir ce champs
!Format de numéro du téléphone incorrect
!Adresse email incorrect

Jours de votre choix

  • lundi26

  • mardi27

  • mercredi28

  • jeudi29

  • vendredi30

Plage horaire

  • 08h - 10h
  • 10h - 12h
  • 12h - 14h
  • 14h - 16h
  • 16h - 18h

Votre demande a bien été prise en compte.

Etre rappelé

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent

Jean Sébastien Rougier, étudiant marketeur digital

"Je ne me voyais pas autre part que dans le digital"

"La formation marketeur digital m'a permis d'avoir les compétences nécessaires pour être indépendant"


Jean Sébastien Rougier, 36 ans, n'a pas encore quitté les bancs de L’École Multimédia, qu'il est déjà à la tête de sa propre entreprise, une brasserie artisanale. Bars, pubs, cavistes... tous autant de clients qui ont été séduits par Petite Couronne , la marque de bière francilienne, qui joue à fond sur le local, la proximité, les circuits cours et le recyclage. Fraîchement récompensé par le prix du candidat Made in 92, découvrez comment cet étudiant en marketing digital a su tirer profit de sa formation pour se lancer dans l’entreprenariat. Interview.

Prix candidat Made in 92 pour Petite CouronnePeux-tu nous en dire plus sur ton parcours ? (études après bac, parcours pro…)
Diplômé d'informatique en 2003 (BTS Informatique de Gestion, option Développeur d’applications en alternance), je rejoins 3 ans plus tard un grand groupe du secteur de l’information financière pour une création de poste. Après 8 ans de bons et loyaux services, j’avais fait le tour du job et les perspectives d'évolutions étaient inexistantes. Je quitte mon entreprise fin 2013 et décide de me reconvertir dans le secteur du digital. En 2014, je commence une formation au Conservatoire National des Arts et Métiers dans le but de parfaire mes connaissance en matière de web marketing, e-commerce, et social media. En septembre 2015, je suis une formation de chef de projet multimédia en alternance à L’École Multimédia. J'ai eu la chance de trouver une entreprise rapidement, chez Théâtre à la Carte, spécialisée dans le théâtre d'entreprise. J'étais en charge de la refonte du site Internet, de l'animation des réseaux sociaux et des envois e-mailling. Diplômé en 2016, je décide de poursuivre mes études avec l'école en intégrant la formation en alternance  de marketeur digital et je rejoins Inspirience, une agence de communication événementielle spécialisée dans la RSE.

Après un an de formation en chef de projet multimédia, tu as donc choisi de poursuivre par la formation de marketeur digital en alternance, pourquoi ce choix ?
J'ai choisi de me spécialiser en marketing digital dans le but d'acquérir toutes les compétences nécessaires pour être indépendant. La formation est à la pointe de ce qu'on peut faire en termes de technologies, outils Web pour développer son business. De plus, les intervenants sont de bons conseils, car ils sont eux mêmes le plus souvent des entrepreneurs. Chose dite, chose faite depuis juin 2017 et avec le soutien mon frère je me suis lancé dans la fabrication de bière artisanale, Petite Couronne, brassée à Colombes, dans les Hauts-de-Seine.

Félicitations ! Comment vous est venue l’idée de créer une brasserie artisanale avec votre frère?
Le goût d'entreprendre, le goût du terroir et de l'artisanat, nous ont poussé à élaborer un projet commun, familial dans un domaine qui nous rassemble. Mon frère féru de gastronomie, réalisait déjà sa propre bière. On a décidé de pousser le projet, avec l'idée folle de créer une micro brasserie, un lieu dédié à la fabrication de bières artisanales. Proposer une gamme de bières artisanales de qualité, tout en s'inscrivant dans une démarche éco-responsable.

Quel est votre rôle dans cette start-up ?
Je suis directeur général de Petite Couronne. J’ai en charge la communication, le marketing, le e-commerce et l’administratif. J'anime depuis le début du projet une page Facebook et le site e-commerce a été mis en ligne début octobre. Nous sommes aussi présents sur différents événements autour de la gastronomie. Prochainement, nous tiendrons un stand sur le marché de Noël de La Défense et depuis le 13 novembre au Chai de Bercy. Un lieu d'expositions, de sensibilisation sur la bière et où l'on peut les déguster.


Beaucoup de start-up se développent grâce aux appels à financement. Vous n'avez pas échappé à la règle car vous venez de mettre en place une campagne de crowdfunding. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Il y a 3 semaines, nous avons lancé une campagne de crowfunding, sur Tudigo, pour nous permettre de financer notre véhicule de livraison électrique. En effet, aujourd'hui nous disposons d'un local, d'une unité de brassage, de l'équipe de fermentation et de la ligne d'embouteillage complète. Il nous manque plus que notre véhicule utilitaire !  Nous publions régulièrement des actualités sur le blog, nous faisons également du sponsoring sur Facebook et Instagram, et bien-sûr des e-mailling pour encourager les contributions.  Semaine prochaine je fais les relances ! Nous remercions et fidélisons nos donateurs via les réseaux sociaux et en leur proposant des contreparties super intéressantes comme une journée brassage pour deux ou encore une cuve à leur nom.
Un travail encourageant car aujourd'hui nous avons 100 contributeurs qui ont choisi de nous faire confiance. Vous pouvez nous aider en contribuant ici : https://www.bulbintown.com/projects/petite-couronne-biere-blonde-artisanale-brassee-dans-le-92

Un travail récompensé également, puisque vous venez de recevoir le prix du candidat Madein92 ? Un prix qui récompense les jeunes entrepreneurs des Hauts-de-Seine.

En effet, mi-septembre la chambre de commerce et de l'industrie des Hauts-de-Seine lance un appel à candidature pour récompenser l'entrepreneuriat à travers la remise de prix valorisant les start-up à potentiel du territoire. Nous avons déposé rapidement le dossier de candidature. Malheureusement notre candidature n'a pas été retenue pour le grand prix, mais nous étions en liste pour le prix candidat. Pendant la cérémonie de remise des prix, qui  s'est déroulée le 16 novembre dernier à Colombes, nous avons eu la joie de voir Petite Couronne récompensée du prix candidat 2017 et d'être dégustée par l'ensemble des invités lors du pot de clôture.

Que vous a apporté ce prix ?
Outre une récompense pécuniaire, ce prix nous permet d'étendre notre visibilité, faire connaître Petite Couronne et trouver des partenaires. Mais c'est surtout  la récompense d'une initiative : nous sommes à présent la seule brasserie artisanale des Hauts-de-Seine!

Selon toi, quels ont été les atouts de l’école ?
J'ai beaucoup apprécié le fait que les formateurs soient dans l'air du temps et en accord avec leur milieu. Ils dispensent des enseignements de qualité dont on peut tirer profit tout de suite.

Des conseils pour les étudiants qui souhaitent ce lancer dans l'entreprenariat ?
Business Plan, étude de marché, benchmark avant d’aller voir les banques. Restez en veille et soignez vos réseaux, vous ferez forcément appel à eux lorsque vous vous lancerez.

En savoir plus