Etre rappelé

Vous souhaitez être rappelé ?

Remplissez ce formulaire et notre équipe vous rappellera aux horaires de votre choix. (Les champs signalés par un astérisque* sont obligatoires)

Civilité *

  • Madame
  • Monsieur
!Veuillez selectionner une valeur
!Veuillez remplir ce champs
!Veuillez remplir ce champs
!Format de numéro du téléphone incorrect
!Adresse email incorrect

Jours de votre choix

  • jeudi04

  • vendredi05

  • lundi08

  • mardi09

  • mercredi10

Plage horaire

  • 08h - 10h
  • 10h - 12h
  • 12h - 14h
  • 14h - 16h
  • 16h - 18h

Votre demande a bien été prise en compte.

Etre rappelé

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent

Interview de Rémy, étudiant en reconversion professionnelle

Rémy, étudiant en formation continue

"Le digital ressortait fortement"

Après un bilan personnel et des recherches sur un secteur porteur, Rémy a choisi de suivre la formation de Chef de projet digital de L'École Multimédia. Aujourd'hui il en est au début de son parcours et nous en dit un peu plus dans cette Interview. 

Rémy


Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je suis Rémy, j’ai 27 ans et je suis en formation continue de chef de projet à L’École Multimédia.

Que faisais-tu avant d’être à L’École Multimédia ?

Après mon Bac STG (sciences et technologie de la gestion) j’ai tout de suite voulu travailler. J’ai commencé avec un poste où je reconditionnais des ordinateurs. J’ai rapidement évolué en tant que chef d’équipe technique dans un SAV multimédia dans la même entreprise. Il fallait cette fois reconditionner, réparer, tester des ordinateurs mais aussi des téléviseurs, appareils photos ou tout autre objet électronique dans le but de les revendre. Cette expérience a duré 5 années jusqu’au jour de mon licenciement économique.



Qu’espères-tu trouver avec cette formation ?

Le titre de chef de projet digital reconnu au RNCP en seulement 6 mois (rires)

Pourquoi as-tu ressenti le besoin de suivre cette formation ?

Juste avant d’intégrer L’École, j’ai fait un vrai travail sur moi. J’ai pris le temps d’analyser mes compétences, mes centres d’intérêts, mon relationnel et ma communication pour voir quels métiers ressortaient par rapport à cette observation. Suite à cela j’ai fait des recherches sur des marchés porteurs où le digital ressortait fortement. Je suis tombé sur le métier de chef de projet digital dans lequel je me retrouvais complètement.

Justement, selon toi quelles sont les missions d’un chef de projet au quotidien ?

Au quotidien c’est difficile de répondre car il se retrouve dans de nombreuses situations différentes. Mais je peux dire que ce métier demande d’être un bon gestionnaire car c’est lui qui gère un projet de A à Z. Le chef de projet est celui qui va être dès le début avec le client, il va présenter le produit/service, communiquer avec les différents services, mettre en place un planning, un budget et tout cela de façon qualitative. D’ailleurs pour les trois derniers facteurs : délai, coût et qualité, on les représente en gestion de projet en triangle d’or. Pour terminer je peux dire que le chef de projet digital doit pouvoir gérer les imprévus et être un bon communicant. Les relations humaines sont au cœur de son métier et c’est ce qui me plaît le plus.


Rémy en cours

En classe, vous êtes en petit comité, quel est l'avantage selon toi ?

Effectivement dans ma classe nous sommes 12 et j’aime beaucoup. Pour moi c’est l’idéal en terme de configuration car premièrement nos formateurs sont disponibles pour chacun d’entre-nous mais aussi le niveau sonore est bien plus agréable que dans une classe de 30. On est plus soudés dans ce genre de classe, il n’y a pas de groupes qui se forment. Tout le monde s’entraide et chacun apporte son expérience. Nos liens sont basés sur le partage d’autant plus que chacun vient d’un univers bien différent. Dans ma classe, il y a aussi bien des pâtissiers que des personnes qui viennent de la communication pure.

À ce stade de l’année, combien de cours différents as-tu vu ? Lequel as-tu préféré ? Comment trouves-tu le rythme de cette formation ?

Pour l’instant j’ai eu 3 cours différents : management, gestion de projet et agilité. Très franchement je n’en ai pas préféré un plus que l’autre. J’ai beaucoup aimé apprendre dans ces différents domaines car c’est tout ce que j’aime. J’avais déjà de bonnes connaissances en management que j’avais acquises par moi-même en autodidacte. Concernant la méthodologie agile, c’était tout nouveau et j’ai trouvé cela très intéressant car c’est une autre vision du travail.
Concernant le rythme c’était très intense les deux premières semaines surtout que moi j’arrive avec un vocabulaire quasi inexistant dans le domaine du digital avec beaucoup d’anglais notamment. Mais là ça va beaucoup mieux, le rythme est correct. 


Peux-tu me parler des tes formateurs ?

On voit très vite qu’on a affaire à des professionnels en exercice. C’est ce qui fait la différence avec une autre école. Quand une personne a de l’expérience ça se ressent tout de suite et c’est très rassurant. Fini les cours classiques, les formateurs gèrent leur contenus selon nos envies et besoins tout en respectant un cadre pédagogique. 

PC Rémy

Comment as-tu financé ta formation ?  

Dans le cadre de mon licenciement économique, j’ai bénéficié d’un congé de reclassement qui m’a permis de financer la quasi-totalité des coûts de la formation de chef de projet.

En résumé, pour toi, quelles sont las avantages d’une formation en continu ?

Avant tout, le plus important pour moi est de bénéficier de l’enseignement des formateurs qui sont tous des professionnels du digital. On sent que ce sont des passionnés qui aiment transmettre leur savoir. Ensuite le fait d’obtenir un diplôme reconnu par l’état au bout de six mois est appréciable.


Que dirais-tu à une personne qui hésiterait encore à suivre une formation en continu chez nous ?

Je lui dirai qu’il faut bien réfléchir à ce que l’on veut faire et qu’une fois qu’on a fait notre développement personnel, il ne faut pas hésiter à se lancer ou avoir peur car une fois dedans on réussit si on le veut. C’est avant tout une question de motivation