Etre rappelé

Vous souhaitez être rappelé ?

Remplissez ce formulaire et notre équipe vous rappellera aux horaires de votre choix. (Les champs signalés par un astérisque* sont obligatoires)

Civilité *

  • Madame
  • Monsieur
!Veuillez selectionner une valeur
!Veuillez remplir ce champs
!Veuillez remplir ce champs
!Format de numéro du téléphone incorrect
!Adresse email incorrect

Jours de votre choix

  • lundi21

  • mardi22

  • mercredi23

  • jeudi24

  • vendredi25

Plage horaire

  • 08h - 10h
  • 10h - 12h
  • 12h - 14h
  • 14h - 16h
  • 16h - 18h

Votre demande a bien été prise en compte.

Etre rappelé

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent

Camille Plaisance

Rencontre avec une passionnée du digital, férue de littérature et de musique

Chef de Projet digital pour l'agence Les Chinois

Après avoir travaillé en tant que Rédactrice web à la FNAC, Camille Plaisance décide de compléter son parcours en intégrant la formation continue de Chef de Projet Multimédia. Elle travaille aujourd’hui pour l’agence Les Chinois. 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours avant L’École Multimédia ?
Après des études universitaires d’anglais, j’ai travaillé à la Fnac pendant 12 ans, d’abord comme conseillère clientèle, puis j’ai intégré le siège où j’ai davantage mis l’accent sur la productivité́, la logistique, et les outils bureautiques. J’ai aussi écrit pour le site de la Fnac des chroniques littéraires et musicales, et mené pour FnacTV des interviews vidéo de Zazie, Christine and the Queens ou encore Karine Tuil.

Pourquoi vous êtes-vous orientée vers la formation de Chef de Projet Multimédia ?
J’ai senti que j’avais fait le tour de mon poste à la FNAC et que j’avais besoin de produire, de créer. Alors j’ai eu envie de réorienter ma carrière vers le digital créatif : c’est comme cela que je suis arrivée à la formation de Chef de Projet Multimédia. Le choix de L’École Multimédia m’est apparu comme judicieux autant pour la diversité de son enseignement que pour sa localité en plein Paris. Je trouvais que la formation qu’elle proposait était assez complète : elle donnait un large panorama du digital et ouvrait sur plusieurs métiers ce qui me plaisait car à l’époque je n’étais pas fixée sur le poste final vers lequel je voulais m’orienter.

Qu’est ce que la formation vous a apporté ?
A l’école, les cours sont vraiment partagés entre théorie et pratique : une grande place est laissée à des travaux de groupes, des ateliers, des conférences données par des professionnels des métiers du digital. Cela m’a apporté une vraie expertise de terrain et l’envie de toujours en savoir davantage.
J’ai appris la veille quotidienne et l’organisation transposée à des projets multiples. L’école m’a transmis un bagage technique mais elle a surtout réveillé mon côté orateur et mon dynamisme de groupe. Je me suis vraiment sentie devenir chef de projet au cours de la formation.

Selon vous, quels sont les atouts de l’école ?
Son atout, ce sont surtout ses enseignants car ce sont eux qui forgent vraiment le parcours de l’apprenant. Ce sont des professionnels en activité donc qui ne sont pas déconnectés de la réalité du métier et peuvent nous transmettre de réelles compétences de terrain. L’implication également de l’école sur des événements du digital tels que les soirées DIZAIN* des Designers Interactifs, et les conférences Motion Plus Design.

Vous êtes actuellement Chef de projet digital pour l’agence digitale Les Chinois, qu’aimez-vous dans votre travail ? 
Le travail en agence est assez complet et motivant car on peut avoir la possibilité de travailler sur des projets très différents. Ce qui me plait surtout, c’est le travail sur l’expérience utilisateur, comprendre leurs besoins et accompagner les clients dans leur démarche lorsqu’ils nous consultent. Ce qui est important pour moi également c’est la motivation du travail en équipe et une visée d’agence pour travailler ensemble dans une même direction que l’on défend.

Détaillez-nous une journée type.
Mon travail quotidien est rythmé par les ToDo-list que je me fais la veille pour prioriser mon travail et organiser ma journée. Ces ToDo peuvent être revues et bousculées par l’arrivée de mails sur des sujets prioritaires ou par des brief, des réunions. Il faut beaucoup de flexibilité et d’adaptation pour faire ce métier. Suivant les projets que je gère et l’avancée de ceux-ci: je peux être beaucoup dans la production (en amont) c’est à dire que je produis la propale (pour une compète/appel d’offre), brief créatif, cahier des charges, spécifications fonctionnelles, ou alors davantage dans la gestion d’équipe pour créer et suivre la bonne réalisation des maquettes, du développement….

Comment vous vous voyez dans 5 ans ? 
Je continue de me former: le digital est un domaine qui avance tellement vite. Je suis des MOOC en ligne, je veille énormément, et je tends à me spécialiser sur l’UX Design: le domaine qui m’intéresse le plus. D’ici 5 ans j’aimerais être un bon chef de projet déjà et me rapprocher d’un poste d’UX Designer.

Quels sont vos projets ? 
Mes projets sont de mener encore de beaux projets à terme avec l’agence avec laquelle je travaille, d’écrire pour moi un peu plus chaque jour pendant mon temps libre, de participer davantage à des soirées du digital, des conférences, des ateliers, et continuer de me former par les MOOC pour avancer vers l’avenir confiante.

Des conseils pour quelqu’un qui souhaiterait se lancer dans une formation continue de Chef de projet ?
Être chef de projet c’est mener une équipe entière pour réaliser le projet du client. Il faut être attentif et adaptable. Ne jamais se dire que c’est impossible et trouver les meilleures solutions adaptées aux besoins du moment. Il faut rester passionné et veiller toujours et encore plus.